Le potager en carrés

Jardiner est bon pour la santé. C’est aussi gratifiant. Travailler la terre du potager déstresse et toute la famille se régale toujours quand vient le moment de récolter ce qu’on a planté. Mais en plus de le vouloir très fort, il faut aussi s’investir un minimum parce qu’il y a quelques petites techniques à connaître avant de passer au travail proprement dit de la terre. Parlons par exemple aujourd’hui du potager en carrés, une méthode que de nombreux particuliers ont déjà adopté. C’est parti !

Le jardin potager en carrés en quelques mots

Comme son nom l’indique, le potager en carrés est composé d’un réceptacle de forme carrée qui est subdivisé en plusieurs petites surfaces également de forme carrée. Cette technique originale de jardinage a été inventée par le jardinier américain Mel Bartholomew. Il a proposé qu’un potager en carrés soit formé de 16 carrés de 30cm de côté. La surface totale est donc de 1.5m² environ. Il a détaillé sa méthode dans son livre Square Foot Gardening, sorti en 1981.

Parfois modulé par les jardiniers en fonction de la surface dont ils disposent, le potager en carrés a plusieurs avantages, notamment la possibilité de cultiver plusieurs plantes différentes sans pour autant devoir s’occuper de plusieurs grandes parcelles. D’autres avantages séduisent les jardiniers qui choisissent cette technique :

  • Idéal pour les petites surfaces
  • Modulable en fonction de l’espace dont on dispose
  • Moins d’eau
  • Méthode naturelle
  • Possibilité de semer en toute saison
  • Toute la famille peut participer, même les enfants
  • Les potagers en carrés surélevés sont destinés aux personnes qui ne peuvent pas se baisser pour jardiner

Comment créer votre potager en carrés ?

Vous aurez besoin de quatre planches de coffrage de la même longueur avec une largeur de 20cm qui sera la profondeur du grand carré. Formez le carré en assemblant les planches avec des cornières. Posez-les à l’endroit où se tiendra votre potager et plantez plusieurs piquets autour pour que cette « bordure » ne bouge pas. Et pour un joli résultat, assurez-vous que les piquets soient bien symétriques.

Une fois le « bac » bien en place, remplissez-le de terre fertile. Mesurez ensuite la surface pour délimiter les petites cases carrées. Pour la délimitation, laissez votre imagination faire les choses pour que ça reste joli et pratique. Vous pourrez par exemple créer le quadrillage avec des liteaux de bois tout simplement. Il vous suffira de les poser à même la terre. Vous pourrez aussi planter des piquets ou utiliser tout simplement des fils que vous fixerez sur le bord de la grande case.

Vient ensuite le choix de ce que l’on va semer en sachant qu’on ne peut faire de grandes cultures qu’avec plusieurs bacs de taille conséquente. Dans tous les cas, on peut semer ce qu’on veut. Toutefois, pour une culture optimale, il vaut mieux que les différentes plantes puissent « cohabiter » Pour cela, informez-vous un minimum sur les variétés qui font bon ménage. Sachez par exemple que si vous plantez de l’ail, celui-ci est compatible avec la tomate, la carotte et la fraise, mais ne peut pas cohabiter avec le chou, le pois ou le haricot.

Que vous ayez un petit coin de jardin ou une surface plus conséquente, laissez-vous tenter par un potager en carrés. Vous jardinerez alors plus facilement et sans prise de tête. Et pour profiter pleinement de cette méthode à la portée de tous, pensez à bien choisir les différentes plantes à cultiver. Vous hésitez parce que vous n’avez pas de jardin ? Trouvez ici quelques conseils pour un potager de balcon.